HIVER 2022 | Votre livraison est offerte 🎁
Qui a inventé le temps ?

Qui a inventé le temps ?

de lecture

De nos jours, la notion de temps est très importante pour nos activités. On se réveille à une heure précise, on travaille pendant un nombre d’heures précis, on dort pendant un temps bien déterminé…Pour nous faciliter la tâche, on utilise aujourd’hui des montres, des horloges, ou tout simplement nos smartphones.

Cependant, croyez-vous que ces outils aient toujours existé ? Bien sûr que non. Pour être précis, les pendules et différentes montres n’ont vu le jour que quelques siècles après J.-C.

Cependant, le besoin de mesurer le temps a toujours été présent depuis que l’homme existe sur terre. On se pose donc les questions à savoir : comment est née la notion de temps ? Qui a inventé le temps ? Comment faisait-on avant pour mesurer le temps ? Nous répondons à toutes ces interrogations dans cet article.

D’abord, c’est quoi le temps ?

Avant de parler de la naissance de la notion de temps, il faut tout d’abord savoir ce qu’elle signifie : C’est quoi le temps ? C’est une notion plutôt difficile à définir. Toutefois, on peut considérer le temps comme étant une notion qui rend compte du changement dans le monde. Par ailleurs, on peut aussi voir cela comme étant un espace dans lequel se déroulent les événements.

De façon théorique, il n’existe pas d’unité absolue pour mesurer le temps. Tout dépend en fait de ce à quoi servira cette mesure. Par exemple, si on veut mesurer la durée d’une course de vitesse, il serait judicieux de mesurer le temps en secondes. Si on veut étudier l’évolution de l’homme par contre, on peut considérer le temps en décennies, voire même en siècle.

Quoi qu’il en soit, le temps est extrêmement important dans la vie de tous les jours. Cela permet de chronométrer nos activités et de mener à bien notre quotidien. Sans la notion du temps, il serait quasiment impossible de respecter un simple rendez-vous. Cependant, comme vous vous en doutez certainement, la notion du temps a bel et bien une origine et essayons de voir comment est né le temps et qui ont été ses inventeurs.

Comment est née la notion de temps ?

L’homme a toujours voulu se référer au temps pour mieux recadrer ses activités. Cependant, l’idée même de la notion du temps vient du fait que l’Homme a observé pendant longtemps la répétition des phénomènes naturels. Par exemple la répétition du phénomène du jour et de la nuit, la répétition des saisons, etc.

La notion du temps

En observant le cycle de la lune ou cycle lunaire, l’homme a ainsi pu créer ce qu’on appelle aujourd’hui « le mois ».Par ailleurs, les 4 phases que comporte ce cycle représentent tout simplement les semaines. Ainsi se crée la correspondance entre un mois et 4 semaines. En ce qui concerne les années, elles ont été créées en observant les différentes saisons.

Cependant, la correspondance entre une année et 365 jours (donc la création du calendrier) s’est faite à l’aide du zénith. Il s’agit du point qui se situe à 90°, juste au-dessus de notre tête. C’est en comptant chaque lever et coucher du soleil à partir d’un zénith que les Égyptiens, les Babyloniens, et les Mayas ont pu concevoir le calendrier et ainsi la séparation du temps. Pour eux, une année comptait 360 jours. C’est ainsi qu’est née la notion du temps.

Pourquoi avoir opté pour le système sexagésimal ?

Modèle sexagesimal

Nous le savons tous : 1 minute = 60 secondes, 1heure = 60 minutes. Mais pourquoi exactement le nombre 60 ? Pourquoi a-t-on privilégié lesystème sexagésimal pour le découpage du temps alors que le système décimal a l’air plus répandu ?

Il faut tout simplement savoir que cette idée vient des Sumériens. Ces derniers ont utilisé depuis le 3e millénaire avant J.-C. le système sexagésimal. Ce n’est qu’à partir du 1er millénaire av. J.-C. que le comptage à l’aide du système décimal voir le jour. L’idée d’utiliser le système sexagésimal pour le découpage du temps vient du fait que le nombre 60 est facilement divisible.

Comment s’est conscientisée la notion de temps?

Après la naissance de la notion du temps chez les Sumériens et les Babyloniens, il a bien fallu que celle-ci se conscientise. Pour cela, il a fallu attendre jusqu’au XVIesiècle av. J.-C. Pour cette conscientisation, il est important de citer les civilisations mycéniennes et la mythologie.

Dans cette mythologie, on rencontre par exemple le dieu Chronos. Il est considéré comme le père des heures, personnifications des 12 heures du jour et de la nuit. Ce serait d’ailleurs à partir du nom Chronos que vient le mot chronomètre que l’on utilise aujourd’hui.

Quel était le premier instrument de mesure du temps ?

Comme nous l’avons dit plus haut, les montres et les horloges que nous avons aujourd’hui n’ont pas toujours existé. Cependant, l’homme a toujours été à la quête des instruments pour mesurer le temps. Le premier instrument permettant de gérer cette fonction était le cadran solaire.

Le cadran solaire

Cet instrument a été utilisé depuis l’Antiquité et fonctionne suivant un principe très simple. Il suit le mouvement du soleil et projette l’ombre d’un bâton sur une plaque. Ensuite, pour pouvoir lire l’heure, il suffit de graduer la surface utilisée afin de mesurer le déplacement de l’ombre du bâton appelé stylet ou gnomon.

Selon ce principe, on comprend facilement que plus le cadran solaire est grand, plus la ligne d’ombre est nette et plus la précision est importante. Cependant, il faut noter qu’avec un cadran trop grand, l’ombre devient très étendue, floue, rendant ainsi la lecture difficile.

Le cadran solaire avait l’avantage d’être facilement réalisable. Toutefois, il fallait néanmoins avoir quelques connaissances en astronomie pour le faire. Cependant, il présentait aussi quelques défauts. On peut citer ici le fait qu’il a obligatoirement besoin de soleil pour fonctionner. De ce fait, il ne pouvait fonctionner que de jour, et pire encore, il fallait que la journée soit ensoleillée. De plus, cet instrument était peu transportable et avait une faible précision. Cependant, avec le temps, de nombreux instruments de mesure de temps ont vu le jour.

Les différents instruments de mesure de temps

Après le cadran solaire, l’humanité s’est penchéevers plusieurs instruments pour mesurer le temps. De la clepsydre jusqu’à l’horloge à quartz, chaque instrument était plus ou moins précis et avait des caractéristiques propres.

La clepsydre

la clepsydre

Tout d’abord, le mot clepsydre vient du latin « clepsydra », ce qui signifie « qui vole de l’eau ». Comme son nom l’indique, cet instrument qui prend la forme d’un récipientse servait de l’eau pour pouvoir mesurer le temps. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on l’appelle aussi horloge hydraulique ou horloge à eau. On estime que les premières clepsydres ont été créées par les Égyptiens vers 1500 av. J.-C.

Comment ça fonctionne ? C’est simple. On remplit le récipient à l’aide de l’eau qui va couler par un petit orifice et avec un débit plus ou moins constant. Ainsi, le niveau d’eau diminue et l’on peut lire le temps écoulé pendant ce temps. Pour cela, le récipient est gradué au préalable.

L’avantage de cet instrument, c’est qu’il pouvait être utilisé même pendant la nuit. On pouvait donc mesurer la durée des événements dans la nuit et pendant les journées nuageuses sans aucune gêne. Toutefois, il y avait néanmoins des inconvénients. Par exemple, certaines impuretés et le calcaire peuvent boucher l’orifice et ainsi influencer le débit d’écoulement.

Toutefois, les horloges à eau ont été perfectionnées avec le temps. On avait ainsi droit de plus en plus à plus de précision. En outre, ces instruments étaient les premiers à être utilisés comme réveils. On les utilisait dans les monastères pour déclencher l’alarme aux heures de prière.

L’horloge à encens

Horloge à encens

L’horloge à encens fonctionne presque sous le même principe que celui de l’horloge à eau. Cependant, au lieu de mesurer le temps grâce à l’écoulement de l’eau, on le fait ici à l’aide de la combustion de l’encens. Cet instrument a été utilisé depuis le VIe siècle av. J.-C. Il a été très utilisé en Chine, au Japon et en Asie en général.

L’idée de se servir de la combustion de l’encens pour mesurer le temps part du fait que ce combustible se consume à une vitesse constante (ou presque). L’horloge à encens servait aussi comme réveil. Pour le faire, on positionne l’horloge au-dessus d’une assiette ou d’une coupelle métallique. On place aussi sur l’horloge et à certains endroits précis plusieurs fils tendus. Chaque fil est relié à un petit poids sur chaqueextrémité.

Lorsque l’encens brûle, les fils se consument aussi, libérant ainsi les poids qui peuvent tomber et effectuer un bruit. Certaines horloges étaient associées aussi à des grandes cloches ou gongs. Cela servait à marquer les temps importants tels que les heures de prière par exemple. C’est d’ailleurs pour cette raison que cet instrument était très utilisé dans les temples. Toutefois, on le trouvait aussi chez les nobles.

La bougie marquée

Les bougies graduées auraient été inventées par Alfred le Grand au IXe qui souhaitait connaître ses heures de prières la nuit. Comme vous vous imaginez certainement, le principe de fonctionnement d’une bougie marquée se base sur la combustion de la chandelle. Comme l’encens, la chandelle brûle avec une vitesse plus ou moins constante. Il suffit donc de la graduée au préalable pour pouvoir mesurer le temps.

Cependant, à cause de nombreux facteurs qui peuvent influencer la combustion de la bougie, cet instrument est plutôt imprécis. Les bougies étaient majoritairement utilisées pour évaluer le temps d’un événement. Un autre inconvénient ici, c’est qu’une bougie ne peut pas brûler éternellement. Il faut donc la renouveler après 3 ou 4 heures.

Le sablier

sablier

Les sabliers fonctionnent suivant le même principe que les clepsydres. Cependant, au lieu de faire couler de l’eau, on utilise généralement ici le sable fin. Il passait donc tout doucement à travers un petit orifice. La durée de l’écoulement dépend de la grandeur de l’orifice et aussi de la quantité de sable.

Un avantage de cet instrument, c’est qu’il est précis et peu coûteux. Cependant, il est peu pratique pour mesurer de longues durées. En fait, après l’écoulement complet du sable, il faut retourner le sablier. De ce fait, on s’en servait pour mesurer les durées des cours universitaires, des sermons ou d’autres événements similaires.

L’horloge mécanique et l’horloge à pendule

L’horloge mécanique a vu le jour au XIIIe siècle et fonctionnait en faisant chuter un poids qui actionne les rouages. Les premières horloges mécaniques n’avaient pas de cadran, pas d’aiguilles et étaient peu précises. En effet, elles pouvaient varier de plusieurs minutes à quelques heures par jour. Il fallait donc généralement utiliser un cadran solaire pour les remettre à l’heure.

En ce qui concerne l’horloge à pendule,elle a été mise au point par le mathématicien Huygens. Au départ, elle n’avait qu’une seule aiguille : celle des heures. L’aiguille des minutes apparaît plus tard vers le XVIe siècle.

L’horlogerie moderne

horloge-murale-design

De nos jours, il existe des instruments de mesure de temps assez précis. En commençant par l’horloge électrique jusqu’à celle à quartz, notre quotidien est aujourd’hui très réglé. Les horloges électriques ont vu le jour en 1840. Cependant, à cette époque, elles étaient assez encombrantes. Ce n’est qu’à partir de 1952, avec miniaturisation des piles qu’elles se sont répandues.

Quant aux horloges à quartz, elles n’ont vu le jour qu’au début du 20e siècle. Elles ont l’avantage d’être extrêmement précises, bien plus précises que nos horloges électriques que l’on a aujourd’hui.

Invention de la notion de temps : ce qu’il faut retenir

La notion du temps ne date pas d’hier. En effet, elle est née il y a de cela plusieurs millénaires. Quant à la question à savoir qui a inventé le temps, le mérite est accordé aux Sumérienset aux Babyloniens.

Par ailleurs, l’homme s’est toujours préoccupé à trouver des méthodes pour mesurer le temps afin de régler les activités quotidiennes. C’est ainsi qu’ont vu le jour de nombreux instruments de mesure de temps dont le tout premier était le cadran solaire.Au fil du temps, ces instruments ont été améliorés si bien qu’aujourd’hui, nos montres sont assez légères, pratiques et précises.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés