Le temps objectif existe-t'il

Publié par L'équipe M.H.M le

Le temps objectif existe-t'il

Le temps objectif existe-t'il ?

Nous percevons le temps qui passe selon nos impressions personnelles. Si nous sommes absorbés par un travail ou un divertissement, le temps passe à folle allure. Si nous attendons quelqu'un, le temps se traîne interminablement.

Horloge murale cottage sur mon horloge muraleHorloge murale cottage 

Ou chercher le temps objectif ?

Pendant des millénaires, l'homme a subi la loi du temps. Il a constaté la chut du jour et son lever. Il a remarqué les phases de la Lune et la périodicité du mois. Il s'est vu imposer des périodes de froid et de chaud, de pluie et de soleil, de bourgeonnement des arbres, et de chutes des feuilles.

Le retour de ces phénomènes lui a fait découvrir l'année.

Le mouvement des corps célestes n'est pas tout à fait régulier. Au fur et à mesure que les appareils de mesure du temps ont amélioré leur précision, de nouvelles unités ont dû être créées et mieux définies.

Les unités de temps

Le midi vrai

C'est l'instant ou le Soleil traverse le plan méridien d'un lieu. C'est le milieu de la journée, le Soleil projette alors les ombres les plus courtes.

Le jour solaire vrai

Le jour solaire vrai est le temps qui s'écoule entre deux passages supérieurs consécutifs du Soleil au méridien d'un même lieu.

C'est le temps qui s'écoule entre deux midi vrai

Le jour solaire moyen

La durée du jour solaire vrai est irrégulière. Cela provient du fait que l'orbite terrestre est elliptique. Le jour solaire vrai ne peut donc pas être utilisé comme unité.

La durée du jour solaire moyen est la moyenne, faite sur l'année, de la durée de tous les jours solaires vrais.

L'équation du temps

L'équation du temps est la différence entre le temps solaire moyen et le temps solaire vrai à un instant donnée. L'analemme représente cette différence.

Analème du temps qui passe

Le jour sidéral 

En astronomie, on utilise comme unité de temps le jour sidéral.

C'est le temps qui s'écoule entre deux passage supérieur consécutifs de la même étoile dans le plan méridien

En effet, en une année soit en un révolution autour du Soleil, le nombre de tours effectués par la Terre sur elle-même est de :

  • 1. 366,2422 tours si on prend comme référence une étoile. Ce qui donne 366 jours sidéraux.
  • 2. 365,2422 tours si on prend comme référence le Soleil, ce qui donne 365 jours solaires.

Le jour sidéral est de 3 minutes 56 secondes plus court que le jour solaire moyen. L'heure, la minute et la seconde sidérales ne sont donc pas les mêmes que l'heure, la minute et la seconde solaire.

La division du jour

La division du jour en 24 heures de 60 minutes de 60 secondes chacune n'est pas cohérente, mais il ne semble plus possible de la changer. L'histoire la faite ainsi.

  • Le jour débute au milieu de la nuit à 0H. Il est divisé en 24 heures.
  • L'heure est divisé en 60 minutes. Le jour comprend donc 1440 minutes
  • La minute est divisé en 60 secondes. L'heure comprend 3600 secondes et le jour comprend 86 400 secondes.
  • La seconde est divisée en parties décimales.

La seconde

C'est l'unité de temps du SI (système international d'unités). La seconde à d'abord été définie comme étant la 86 400ème partie du jour solaire moyen.

Mais ce dernier est entaché de petites irrégularités : ralentissement séculaire de la rotation terrestre, mouvement d'icebergs et du manteau terrestre.

La technologique moderne n'a pu se contenter d'une unité aussi imprécise. Aussi définit-on aujourd'hui l'unité de mesure du temps par un processes atomique.

La seconde est la durée de 9 192 631 770 périodes de la radiation correspondant à la transition entre deux niveaux hyperfins de l'état fondamental de l'atome de césium.

Actuellement, c'est grâce à l'horloge atomique que l'on peut reféfinir le mètre étalon.

Depuis 1983, le mètre est la longueur du trajet parcouru dans le vide par la lumière pendant une durée de 1/299 792 458 seconde.

Aiguille des secondes horloge murale noirHorloge murale minimaliste noir

Le temps universel coordonnée 

Le Temps Atomique International (TAI) est représenté par la moyenne des indications horaires fournies par plus de 150 horloges atomique réparties dans le monde. Il ne s'écarte jamais plus de 2 secondes par an du temps astronomique universel.

En raison de ces légères différences, on a décidé d'introduire une échelle de temps pratique qui s'appelle le TUC, ou la seconde est rigoureusement équivalente à celle du TAI mais que l'on adapte au temps astronomique en sautant ou en intercalant une seconde lorsque c'est nécessaire au 30 juin ou au 31 décembre.

Le TUC est le temps méridien 0 (méridien de Greenwich). L'appelation GMT n'a donc plus cours.

Cette convention internationale a été ratifiée par la Suisse en 1972.


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.