Comment dater une horloge ancienne : cas de l’horloge comtoise

Publié par Nathan Donais le

Bien que nous soyons à l’aire de la révolution numérique, notre affection pour les pièces anciennes n’a pas pour autant disparu. Dans le domaine de l’horlogerie, cela se manifeste par la présence des anciennes horloges dans nos maisons comme l’horloge comtoise.

Pour ceux qui ne le savent pas, il s’agit d’un des plus grands succès français dans ce domaine. : d’où sa commercialisation comme œuvre d’art dans certains magasins actuels.  

Cependant, bien que la plupart des établissements qui proposent ce type d’appareils donnent assez d’informations sur leur origine, elles ne sont pas toujours avérées.

Le plus souvent, il s’agit simplement d’une stratégie marketing qui consiste à donner une date plus ancienne à un instrument pour augmenter sa valeur marchande. C’est pourquoi, nous vous proposons dans cet article de découvrir comment dater une horloge ancienne.

En d’autres termes, vous allez apprendre à donner une date de fabrication à votre horloge comtoise sans vous fier à celle du vendeur. Si vous avez déjà ce dispositif chez vous, vous pouvez aussi suivre nos astuces ci-dessous pour savoir en quelle année elle a été mise sur pied. 

Remarque : la méthodologie que nous appliquons dans la suite de cet article vous permet simplement votre pendule à une époque. De ce fait, si vous souhaitez une datation plus fine, il est important de faire appel à un spécialiste. 

C’est quoi une horloge ancienne et comment la reconnaître ? 

Lorsqu’on souhaite dater une horloge ancienne, il est important de savoir ce que c’est et comment la reconnaître. En effet, beaucoup de personnes pensent que toutes les horloges qui ont plus de 10 ou 20 ans peuvent être qualifiées d’anciennes. Mais attention, lorsqu’on parle d’horloge ou de pendule ancien comme « la Comtoise », on fait le plus référence à la technologie qu’elle utilise et non à sa date de fabrication.

En d’autres termes, certaines horloges encore fabriquées cette année ou l’année dernière peuvent bien porter ce nom. Cependant, ils ont la différence d’être des simples copies et parfois, ne respectent même pas les anciennes normes de fabrication. Pour d’autres encore, le matériel utilisé n’existait pas à l’époque ou n’était tout simplement pas exploité.  

Pour reconnaître un tel dispositif, on se base généralement sur trois choses : d’abord les matériaux utilisés, ensuite son type de construction et enfin son mécanisme de fonctionnement. Avec une analyse minutieuse de ses critères, il est possible de dater son balancier ancien grâce à nos conseils ci-dessous. 

Comment dater délicatement une horloge ancienne style comtois ?

Le datage d’une horloge ancienne est possible grâce à l’idée ingénieuse des fabricants. En effet, dans la France ancienne, les horlogers avaient trouvé bon de différencier leurs créations dans le temps grâce à certains détails. Le plus souvent, ces détails étaient très subtils et difficiles à repérer par les utilisateurs finaux. De ce fait, pour trouver dater la vôtre, voici quelques astuces qui peuvent vous aider. 

01 - Regarder les dispositifs qui ne changent généralement pas

Pour la construction d’une horloge comtoise, certains éléments ne changent pas beaucoup. : c’est par exemple le cas du boîtier de suspension qui est le premier indicateur pour dater son cadran. Pour ceux qui ne le savent pas, il s’agit de la petite boîte qui se situe au-dessus du boîtier sur lequel le cintre à balancier est suspendu. 

  • Lorsque ce dernier se situe à l’arrière de l’horloge et fait environ 5 pouces de taille, cela signifie que votre appareil daté d’avant 1760. 
  • Par contre, si le boîtier de suspension est plus petit d’environ 2 pouces avec sa position arrière, votre horloge ancienne date forcément d’une époque entre 1740 et 1800. 
  • Pour les horloges dont la tour est positionnée vers l’avant avec une taille d’environ deux ou trois pouces, on peut donner une date entre 1795 et 1825. 
  • Cependant, si vous notez que le boîtier de suspension n’est pas présent dans votre horloge comtoise et qu’il possède plutôt un ressort à la place, on peut situer sa création vers les années 1815. 

02 - Tenir compte des détentes du pendule ou leviers de blocage

Outre le boîtier de suspension, les détentes peuvent aussi vous situer sur la date de fabrication de votre horloge. Généralement moins précise, elles indiquent si l’appareil date d’avant 1800 ou d’après. 

  • Pour les horloges montées avant 1800, la grande détente était mise en marche à l’aide d’un ressort placé à l’arrière de l’appareil et sur le montant droit du cadre de l’horloge. 
  • Pour les modèles fabriqués après 1800, le ressort a disparu laissant sa place à 01 ou 02 contrepoids positionnés directement sur l’arbre du pendule. Le plus souvent, vous remarquerez que les contrepoids sont assez mis en avant de par leur design particulier. 

Comment dater une horloge ancienne : ce qu’il faut retenir

Dater une horloge ancienne n’est pas aussi coriace qu’on peut le croire. Généralement, il suffit de tenir compte de certains détails pour situer son horloge dans le temps. Cependant, sachez que cette méthode de procéder n’est pas la plus fiable qui soit. En effet, bien que la production industrielle de ce type d’appareils soit stoppée, de nombreuses personnes utilisent des procédés artisanaux pour les reproduire.

De ce fait, il est possible d’avoir une horloge « ancienne » qui a été faite il y a seulement quelques moi avec des détails assez caractéristiques. Après tout, il n’est plus évident de trouver des pièces authentiques pour sa décoration. Lorsqu’on tient vraiment à embellir les lieux avec une horloge comtoise, le plus simple est de se contenter de celles qui sont proposées dans les magasins en ligne. 


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.